Collectif des Guinéens pour la lutte contre EBOLA

Collectif des Guinéens pour la lutte contre >EBOLA

COLLECTIF DES GUINEENS POUR LA LUTTE CONTRE EBOLA

 

 

 

Paris le 27 octobre 2014

 

 

Compte rendu de la Réunion tenue le 25 octobre 2014 à la Bourse de travail de Paris (République) – 3 rue du Château d’eau – 75010 PARIS

 

 

Objet : Lutte contre le virus EBOLA

 

Ont participés à cette rencontre :

Son excellence Monsieur ALHOUCENI MAKANERA KAKE

Ministre Guinéen de la Communication

 

Son excellence Monsieur AMARA CAMARA

Ambassadeur de la République de Guinée en France

 

Monsieur TIDJANI DIJINE DIALLO

Conseiller à la Communication chargé des relations extérieures de l’Ambassade du Mali en France – Mandaté par son excellence Monsieur CHEICK MOUCTARI DIARRA  Ambassadeur

 

Monsieur BANGURA ALLIEU

Représentant de l’Ambassade de la SIERRA LEONE en France

 

Se sont excusés :

 

            L’Ambassade du Sénégal

            L’Ambassade du Libéria

 

ORGANISATEURS :

 

            LANCINE CAMARA                      (L’AGRE)

            CISSE CAMPEL                              (L’ARERP – FRANCE)

            SY AÏSSATOU                                (FUDGA)

            SOUMAROU SOULEMANE         (AHGF)

            HADJA N’GADIE CONTE             (ETOILE Ile de France)

            BOH KEÏTA LANCINE                  (C.A.G.F.)

 

 

En présence des Guinéens et d’une forte mobilisation des Africains d’Ile de France, la réunion n’a pu débuter qu’à 14 h 50, pour des raisons techniques liées à l’organisation.

 

Avec l’accord de son Excellence Monsieur AMARA CAMARA, le modérateur CISSE CAMPEL a demandé l’observation d’une minute de silence à la mémoire des victimes du virus EBOLA.  L’instant religieusement respecté par l’assistance.

 

Le modérateur remercie les compatriotes africains et guinéens, qui ont pu se libérer pour cette journée consacrée à la sensibilisation et à la recherche de solutions pour vaincre le virus EBOLA qui a déjà fait plus de 4500 morts majoritairement dans les 3 pays fortement touchés, a savoir :

 

LA GUINEE

LA SIERRA LEONE

LE LIBERIA

 

Salut la présence de Monsieur le Ministre MAKANERA, de son Excellence Monsieur l’Ambassadeur et les délégués des Ambassades du Mali et de la SIERRA LEONE.

 

Plusieurs personnalités et présidents d’associations et d’ONG présents, ont été également remerciés et félicités pour l’intérêt manifesté à ce combat contre le virus invisible qui tue nos populations.

 

Il passe la parole à LANCINE CAMARA, l’un des organisateur, qui sans tarder à mis l’accent sur la recherche d’une arme scientifique et salut l’appel du gouvernement Guinéen aux médecins et professionnels de santé, pour qu’ils viennent en Guinée participer à la lutte contre le fléau EBOLA.

 

(Rappel de CISSE SEMORY : beaucoup de médecins étrangers, Africains et Européens sont déjà à pied d’œuvre sur place en Guinée et le Congo vient d’envoyer 100 médecins en Guinée. Il est regrettable que nous n’ayons pas encore vu la mobilisation effective des médecins Guinéens, pourtant nombreux en France et en Europe.)

 

Le modérateur passe ensuite la parole à son Excellence Monsieur AMARA CAMARA – Ambassadeur, qui salut l’assistance et remercie le Ministre pour sa présence.

Mettant une fois de plus l’accent sur la solidarité et l’unité des Guinéens. L’Ambassadeur rappelle les efforts du Gouvernement Guinéen dans le combat contre ce virus. Il lance un appel a tous les Guinéens à se mobiliser contre EBOLA. Il salut le soutien de la communauté internationale pour son aide.

 

Ensuite, dans un discours qui a retenu toute l’attention de l’assistance, le Ministre Guinéen de la Communication nous informe à son tour, des efforts déployés par les autorités Guinéennes pour vaincre EBOLA. Etant lui-même membre du Comité Interministériel sur EBOLA. Le Président de la République, le Professeur ALPHA CONDE a demandé que tous les ministres se rendent à l’intérieur, dans des préfectures à la rencontre des populations éprouvées et traumatisées par ce fléau.

Il donne un aperçu sur les difficultés que rencontre parfois le gouvernement sur le terrain. Certains pensent que cette mystérieuse maladie est fabriquée par les blancs, d’autres disent que c’est la faute du gouvernement. C’est en dépassant ces clivages et incompréhensions par des arguments simples que les populations des villes et villages sont sur le point de vaincre EBOLA.

 

CISSE CAMPEL reprends le micro pour féliciter la qualité des interventions qui ont été exprimées et passe la parole à Monsieur BANGURA ALLIEU – Représentant de l’Ambassade de la SIERRA LEONE pour nous éclairer sur le combat du gouvernement Sierra Léonais pour endiguer EBOLA. Le pays tout entier a été mis en quarantaine (fermé) pendant 3 jours ce qui malheureusement est une première dans l’histoire de la SIERRA LEONE. C’est vous dire combien cela a été pénible pour notre peuple. Durant ces 3 jours de quarantaine, certains habitants « pauvres » qui malheureusement n’ont pas pu faire de provisions alimentaires, sont restés confinés sans manger. Ce fléau EBOLA est un drame pour les peuples de la sous région principalement touchés. Notre ambassade reste disposée et ouverte à toutes initiatives allant dans le sens de la lutte contre EBOLA. Nous participerons à toutes concertations et ou coordination dans un cadre plus large.

 

 

Le Représentant de l’Ambassade du MALI  en France, Monsieur TIDJANI DIJINE DIALLO Conseiller à la communication chargé des relations extérieurs, prends la parole pour livrer le message de son excellence Monsieur CHEICK MOUCTARI DIARRA – Ambassadeur du Mali en France. Dans son allocution, il félicite et encourage l’initiative de cette rencontre. Il salut la présence du Ministre Guinéen de la Communication, Monsieur MAKANERA et de son Excellence Monsieur AMARA CAMARA – Ambassadeur de la Guinée en France et le représentant de l’Ambassade de la SIERRA LEONE.

Il signale la première victime d’EBOLA sur le sol malien qui a ému tout le peuple malien. Cette jeune fille de 2 ans, que la grand-mère a été cherchée en Guinée, a malheureusement perdu ses parents qui ont été aussi victime du virus EBOLA en Guinée.

 

Malgré ce malheureux cas, le président de la République du MALI son Excellence Monsieur IBRAHIM BOUBACAR KEITA  a déclaré que le MALI ne fermera jamais ces frontières avec le pays frère : LA GUINEE. (Cette déclaration fortement applaudie a été un des moments forts de l’allocution du conseiller)

A ajouté, Monsieur DIALLO : Chaque membre présent dans cette salle est un ambassadeur pour la cause que nous défendons, ce n’est pas le nombre qui compte mais la qualité des participants. Nous sommes disposés à prendre part à toutes concertations pour renforcer la lutte contre EBOLA.

 

La parole a ensuite été donnée à l’assistance pour permettre à tous les intervenants, nombreux de s’exprimer sur la question EBOLA, qui préoccupe toute la planète entière ;

 

Parmi les intervenants, nous avons noté :

 

Mme SY AÏSSATOU – FUDGA : A lancé un appel à toutes les femmes de la sous région pour soutenir toutes les actions de lutte contre EBOLA.

 

Mr BALDE N’GARA – Docteur  - Association Médico-sociale OMS AFRIQUE

A présenté son association et reste ouvert à toutes propositions.

 

Mr BOH KEITA LANCINE – C.A.G.F.

A rappeler la mobilisation de la C.A.G.F. et les collectes de matériel sanitaire acheminées par 3 containers en Guinée.

 

Mme HADJA N’GADIE CONTE – ETOILE ILE DE France

Félicite l’initiative et renouvelle sa disponibilité.

 

Mr BAH YERO – Chanteur musicien : a interprété une chanson sur le fléau EBOLA et a fait part de son observation sur cette maladie qui entre autre peut aussi venir des eaux des rivières, dont certaines doivent être interdites à la consommation.

 

Mr SOUMAROU SOULEYMANE – AHGF

A envoyé une radio rurale à N’ZEREKORE en Guinée Forestière qui est déjà opérationnelle.

 

Mr CISSE SEMORY – SOCIA

L’une des premières reunions sur EBOLA a été organisée par SOCIA avec l’APG à Vitry.

 

Mr RABAH LACHOURI – (Adjoint au Maire de la ville de Vitry sur Seine) en charge de l’accès aux droits des migrants, félicité et encourage l’initiative et renouvelle sa disponibilité dans la lutte contre EBOLA.

 

Mr FOPA ROBERT – Association Internationale Culture sans Frontières – AICSF

Soutien l’initiative et renouvelle sa disponibilité au coté de la communauté guinéenne de France.

 

Docteur THIERNO BAH – du CIREG et de L’AICSF

Rappelle le travail entrepris par l’AICSF dans un cadre africain plus large.

 

Mme FATOUMATA KABA : question au Ministre sur les tueries survenues à WONEY en Guinée Forestière. Pour elle, les drapeaux guinéens auraient du être mis en berne hélas !

 

Mr MOHAMED KAMARA pour l’association Aide et Partage pour la Guinée – A.P.G.

A fait état du travail de son association dans le cadre de la lutte contre EBOLA. L’A.P.G. a collecté du matériel et des produits qui ont été acheminés en Guinée pour les malades victimes d’EBOLA.

 

Afin de permettre la poursuite du travail entrepris, le collectif a proposé la mise en place d’un cadre de concertation élargi dans un premier temps, aux pays que nous avons sollicités qui sont :

-          LA SIERRA LEONE

-          LE LIBERIA

-          LA GUINEE

-          LE MALI

-          LE SENEGAL

 

Naturellement la concertation sera également élargie à tous les autres pays voisins qui voudrons rejoindre la future structure sous régionale de lutte contre le virus EBOLA.

 

Une réunion de large concertation sera convoquée dans les prochaines semaines.

 

La séance a été levée à 17 h 10.

 

 

 

                                                                                              Pour le Collectif

 

                                                                                              CISSE CAMPEL

Copies aux Ambassades                                                       CAMARA LANCINE

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×